Sélectionner une page

Le chenin blanc est largement considéré comme le cépage le plus polyvalent au monde, grâce à sa capacité à produire différents types de vins. Ce cépage est originaire de France, plus précisément du Val de Loire. En dehors de cette région, il est populaire en Afrique du Sud où il porte le nom de Steen.

Le raisin partage des caractéristiques ADN similaires avec le Sauvignon Blanc et une relation d’« oncle » avec le cépage bordelais Cabernet Sauvignon, lui conférant un héritage intéressant. Pendant longtemps, la France a été la seule région où le Chenin blanc était produit, mais il a ensuite voyagé en Afrique du Sud où il est devenu le cépage le plus planté. D’autres régions de production dans le monde ont repris ce raisin, notamment la Californie (aux États-Unis) où il reste populaire.

Viticulture

Les vignes de chenin blanc bourgeonnent tôt et commencent à mûrir à la mi-saison. L’âge de la vigne est un facteur de qualité du vin, avec des rendements moindres pour les vieilles vignes. L’infection par la pourriture noble entraîne également une baisse des rendements, bien que le compromis soit que certaines saveurs s’intensifient et que le vin résultant ait plus de couches et de profondeur.

Le raisin peut pousser dans plusieurs types de sols, y compris les sols argileux lourds, qui produisent des vins lourds (qui ont besoin de temps pour mûrir). Les sols sablonneux bien drainés produisent des vins plus légers qui mûrissent plus rapidement. Les sols calcaires produisent des vins riches en minéraux, avec plus d’acidité dans le vin.

Le chenin est sensible à plusieurs dangers viticoles, notamment l’oïdium, les maladies fongiques, le gel printanier et le botrytis. Ce dernier, également connu sous le nom de pourriture noble, est une forme bénéfique de moisissure qui se développe lorsque les raisins sont mûrs et ont besoin d’humidité. Les raisins cueillis à un certain point d’infestation par le botrytis peuvent finir par produire du vin fin et doux.

Ancien Monde et Nouveau Monde

Différentes approches du Chenin blanc peuvent affecter la saveur et l’arôme du vin, et cela se reflète dans les styles de l’Ancien Monde et du Nouveau Monde. En France (Vieux Monde), la température de fermentation est beaucoup plus élevée, résultant en un vin semi-doux. Dans les régions du Nouveau Monde en Afrique du Sud et en Californie, la température de fermentation est beaucoup plus basse et entraîne des saveurs de fruits tropicaux qui sont impossibles à obtenir avec des températures plus chaudes.

Une autre différence notable entre les deux approches est la façon dont le raisin est utilisé. Les producteurs de l’Ancien Monde vantent le Chenin blanc comme l’aspect principal des vins monocépage, tandis que leurs homologues du Nouveau Monde préfèrent le mélanger avec d’autres variétés. Les producteurs de l’Ancien Monde ont également tendance à éviter d’utiliser de nouveaux fûts de chêne pour stocker le vin, ce qui peut pourtant conférer des saveurs supplémentaires telles que les épices et la vanille. Un producteur du Nouveau Monde, quant à lui, sera susceptible de rechercher ces saveurs.

Saveurs et utilisations

En tant que vin blanc, le Chenin blanc a différents profils de saveurs qui proviennent du style de vinification utilisé. Garder les raisins frais et les fermenter au sec donne une saveur sèche aux notes de gingembre, de camomille, de poire acidulée et de coing.

Une saveur demi-sèche obtenue en laissant les sucres naturels des raisins dans le vin, conduit à des saveurs supplémentaires de miel, de jasmin et de fruit de la passion.

Un style sucré a des saveurs de mangue, d’amande grillée et de kaki séché, tandis que le style pétillant peut dégager des saveurs de prune, de pomme jaune, de gingembre et de fleurs.

Thibaut de Roux, ancien cadre supérieur de banque, possède plus de dix ans d’expérience dans la dégustation de vins, une compétence qui se révèle utile lors de dégustations.

La polyvalence du Chenin blanc est évidente si l’on considère les accords mets et vins. En raison de sa douceur inhérente et de sa nature acide, il se marie bien avec la cuisine asiatique, par exemple, qui offre des éléments sucrés et épicés. Un Chenin blanc de haute qualité peut également bien accompagner les variétés de viande telles que la dinde, la truite, le veau, la terrine, le poulet et les côtelettes de porc.